FICHE TECHNIQUE
FIAT NUOVA 500
IMAGES

 

FIAT 500 F
Production : 1965/1972
 
DIMENSIONS :
Agrandir
 
MOTEUR : Type 110F.000
Cylindrée
499,5 cc
Puissance
18 CV
Compression
7,1:1
Vitesse max
+ 95 Km/h
 
CHASSIS : Type 110 F *
du n 0824001 au n 1056856 (1965)
du n 1056857 au n 1333077 (1966)
du n 1333078 au n 1674690 (1967)
du n 1674691 au n 2011357 (1968)
du n 2011358 au n 2362389 (1969)
du n 2362390 au n 2742562 (1970)
du n 2742563 au n 2971992 (1971)
du n 5016129 au n 5057789 (1971)
du n 6030953 au n 6081301 (1971)
du n 2993913 au n 3096091 (1972)
du n 5057790 au n 5096649 (1972)
du n 6086576 au n 6120574 (1972)
* inclus à partir de 1968: 500 F / 500 L
Production : Fiat / Autobianchi / Sicilfiat
 
INTERIEUR :
Compteur gradué jusque 120 km/h
Nouveau placement des témoins
Boîte à gants en plastique
Nouvelles poignées de porte
Protége-genoux en mousse
Comodo en plastique noir
Unique poignée du toit ouvrant
Teinte unie des housses (1968)
 
EXTERIEUR :
Portes ouvrant dans le bon sens
Perte des ornements aluminium
Nouveaux feux AR et cligno AV
Emblême de calandre plastique depuis 1966
Nouveau logo arrière (1969)
Nouveaux enjoliveurs chromés
Phares assymétriques
Pare-brise de grande taille
Nouveau réservoir en longueur de 22 litres
Eclairage de plaque AR plastique
Nouvel échappement
 
ACCESSOIRES :
Pneus à flancs blancs
Autoradio
Antivol de direction
 
TEINTES DIPSONIBLES :
Bleu foncé *
(456)
'57/'75
Blanc
(233)
63/75
Bleu moyen
(453)
'63/68
Gris moyen
(653)
'63/68
Rouge corail
(102)
'68/'72
Rouge corail foncé
(165)
'71/'75
Ivoire antique
(165)
'68/'73
Blanc aurore
(243)
'70/'71
Jaune Tahiti
(276)
'71/72
Bleu turquoise
(419)
'68/'71
Bleu Orient
(498)
'70/'71
Beige sable
(583)
''63/'73
Orange
(294)
'64/71
* sur demande et sans supplément
PRIX :
4940 Frs (1965)

5730 Frs (1968)

7000 Frs (1972)
 
 
 

FIAT 500 F :

La Fiat 500 D obtint finalement la juste et méritée reconnaissance qui lui faisait tant défaut au début. La voiture n'allait pas pour autant se reposer sur ses lauriers, une nouvelle version allait renforcer sa popularité : La 500 F.

Les modifications bien que légéres allaient remplacés les fastes coûteux au profit d'une fonctionnabilité accrue.

Le demi toit et le pavillon sont désormais réalisés en une seule pièce au lieu des trois pièces boulonnés de la D. A cette modification, on doit ajouter l'aggrandissement du pare-brise.

Disparaissent également les baguettes aluminium sur le capot avant ainsi que sur les côtés et sur la grille d'aération arrière. La 500 F inaugure de nouveaux feux arrières tout en plastique alors que les clignotants avant perdent leurs tours en aluminium. Néanmoins, il faut signaler que certaines 500 F (les premières furent livrées avec quelques restes de la D comme les feux clignotants avant). Les phares, eux, sont désormais assymétriques.

Evidemment, la révolution de ce modéle concerne les portières qui s'ouvrent dorénavant "dans le bon sens" pour plus de sécurité et aussi pour abolir les disgracieuses charnières du systéme précédent. En paralléle avec cette nouveauté, les poignées de porte extérieures furent changées au profit de poignées à bouton-poussoir et serrure.

Les roues sont garnies de nouveaux enjoliveurs métalliques chromés au lieu de ceux en aluminium.

En 1966, l'emblême de calandre passe de l'aluminium en trois parties à une seule pièce en plastique. De même, l'éclairage de plaque est alors en plastique. En 1969, la 500 F est identifiée grâce à un nouveau logo "Fiat 500" trapézoïdale sur le coffre arrière et perd donc son sigle en alu "nuova 500".

A l'intérieur, tout comme pour l'extérieur, la F présente des nouveautés minimes mais intervenues dans un soucis de simplfication et de l'économie de fabrication. Le plastique fait une entrée remarquée dans la 500.

La planche de bord : Modifications sur le compteur : identique au niveau de la forme par rapport aux modéles antérieurs mais cette fois gradué de 20 en 20 jusque 120 km/h. Son système d'attache fut également simplifié. Les interrupteurs furent alignés avec la clef de contact. Les témoins lumineux de feux de direction et de feux de route, autrefois ensemble à gauche du compteur, sont maintenant de part et d'autre du compteur. De même, ces témoins pouvaient être tournés pour en régler l'intensité, la 500 F abolie cette possibilité. Les manettes de clignotants et de feux sont en plastique noir tout comme la seule poignée de fermeture de toit ouvrant remplaçant des deux poignées métalliques. Les modèles millésimés 1972 vendus en France sont dotés de la colonne de direction de la Fiat 126 : elle est renforcée (2 cardans) et est couplée à un antivol de direction enveloppé de deux coques en plastique noir. Le compteur rond passe du blanc au noir mais ses dimensions doivent être revues à la baisse. De plus, les cannelures de la colonne sont différentes et ne conviennent plus au traditionnel volant blanc. Les 500 seront alors dotés du volant deux branches de la 126.

La boîte à gants située sous la planche de bord est maintenant en plastique et vissée alors qu'elle était en tôle emboutie. Le protége-genoux est plus conséquent grâce à une épaisseur de mousse supplémentaire.

Les nouvelles portières font apparaître un nouveau système d'ouverture de porte avec des poignées en aluminium. Le témoin de fermeture de porte est, quant à lui, en plastique.

Les housses en simili perdent en 1968 la fenêtre blanche sur le dossier des siéges. L'armature de capote, jusqu'alors beige devient la même année de couleur noire.

Au plan mécanique : on note un léger mieux en puissance avec une puissance déclarée de 18 CV. De plus, le filtre à air fut agrandi ainsi qu'un système de recyclage des vapeurs d'huile fut créé. Le pot d'échappement fut modifié : on passe d'un échappement cylindrique à un échappement composé de deux demies-coques soudées.

Autres détails : la substitution de la butée d'embrayage en grafite par une butée à roulements et sphéres. Les arbres de roues sont majorés, les cylindres de roues sont plus gros et les bras de suspension sont revus. .

Dans le coffre avant, un nouveau réservoir de carburant d'une capacité de 22 litres trouve sa place sur toute la longueur du coffre.

En 1968, La 500 F fut rejointe par une nouvelle version plus raffinée, qui pratiquement vint l'étouffer de par son succés : la 500 Luxe.

 

Retour

 

Agrandir

Planche de bord
 

Agrandir

Planche de bord
 
Agrandir
Siéges AV
 
Agrandir
Confrontation D et F
 
Agrandir
Nouvelles portes
 
Agrandir
Feux AR
 
Agrandir
Réservoir
 
Agrandir
Siéges 1 ° série
 
Agrandir
Chargement
 
Agrandir
Planche de bord
 
Agrandir
Sigle Nuova 500
 
Agrandir
Logo AR (1969)
 
Agrandir
Vue 3/4 arrière
 
Agrandir
Moteur 500 F
 
Agrandir
Pré-série 500 F
 
Agrandir
Toit ouvrant
 
Agrandir
Pavillon
 
Agrandir
Planche de bord 500 F en France après 1971
 
Agrandir
Publicité d'époque