FICHE TECHNIQUE
FIAT NUOVA 500
IMAGES

 

FIAT Nuova 500 D
Production : 1960/1965
 
DIMENSIONS :
Agrandire
 
MOTEUR : Type 110F.000
Cylindrée
499,5 cc
Puissance
17.5 CV
Compression
7,1:1
Vitesse max
+ 95 Km/h
 
CHASSIS : Type 110D.000
du n 182000 au n 202091 (1960)
du n 202092 au n 288933 (1961)
du n 288934 au n 421569 (1962)
du n 421570 au n 607204 (1963)
du n 607205 au n 800834 (1964)
du n 800835 au n 822520 (1965)
Total : 640250 exemplaires
 
INTERIEUR :

Réservoir carburant "type 600"

Siéges avant rabattables

Protége-genoux sur le tableau de bord (1961)

Cendrier (1961)

Pare-soleil (1961)

Lave-vitre (1961)

 
EXTERIEUR :
Aspect identique à la Nuova 500 toit ouvrant mais nouveaux feux.
 
ACCESSOIRES :
Pneus à flancs blancs
Autoradio
 
TEINTES DIPSONIBLES :
Rouge
(115)
' 60/71
Bleu foncé *
(456)
' 57/75
Bleu moyen
(469)
' 60/63
Bleu clair
(403)
' 60/63
Ivoire
(214)
' 58/63
Gris clair
(615)
' 58/63
Vert clair
(363)
' 60/63
Blanc
(233)
' 63/75
* sur demande et sans supplément
PRIX :
4500 Frs (1961)
 
 


FIAT Nuova 500 D :

Avec l'apparition de la version "D" (nom commercial : Nuova 500 D toit ouvrant), la Fiat, la Con l'introduzione della versione "D" (nome commerciale: "nuova 500 D t.a.") la Fiat, aprés 3 ans, reconnait l'existence d'un deuxième modéle. Un grand pas en avant avait été réalisé avec la version 1959 toit ouvrant pourtant considérée comme une énième nouvelle modification de la première série 1957.

A l'extérieur, on note très peu de différences avec le modéle toit ouvrant de 1959. La seule différence réside dans le moteur, qui dérive du moteur installé sur la 500 Sport : 499.5 cc mais avec une puissance de 17.5 CV c'est à dire 1 CV de plus que la 500 toit ouvrant de 1959. La dénomination du moteur change pour adopter celle du châssis : 110 D 000.

Les principales innovations du modéle furent les suivantes :

  • Réservoir de carburant (de forme carrée, sur le côté conducteur dans le coffre avant)
  • Meilleure qualité de la banquette arrière
  • Dossier de la banquette arrière rabattable de façon à créér un espace de chargement
  • Nouveau dessin des manettes de starter et de démarreur avec embout en plastique
  • Coussins protégeant la tête sur les montants arrières
  • Poignée de maintien postée à la base du toit
  • Lave-vitre à pompe manuelle (à partir de 1961)
  • Cendrier (1961)
  • Pare-soleil (1961)
  • Protége-genoux sous la planche de bord
  • Lumière de courtoisie associée à l'ouverture de la porte conducteur
  • Retour automatique des essuie-glaces (1964)

Le tableau de bord fut également modifié avec l'arrivée en 1961 du cendrier : l'indicateur de direction rejoint l'indicateur des feux de route sur le côté gauche du compteur.

Au niveau mécanique :

  • Augmentation de la cylindrée (de 479 cc à 499.5 cc) avec hausse de puissance (17.5 CV à 4000t/min)
  • Ressort à lames du train avant à 6 lames au lieu de 5.

La 500 D réussi finalement à trouver sa place dans le désordre du début de carrière. Même si la nouvelle Nuova 500 D n'est pas très différente de la version toit ouvrant de 1959, elle fut acclamée par le public. Les dernières modifications mirent une touche finale à la déjà très valable Nuova 500 de 1959. La Nuova 500 connu dès lors le succés tant mérité.

L'évolution du modéle D fut conforté par le repositionnement de la 600 qui fut en même temps équipée d'un moteur de 750 cc. La 500 et la 600 se détachent ainsi l'une de l'autre, au niveau des prix et des prestations au sein de la gamme Fiat, laissant à la 500 une belle place à prendre.

 

Intérieur 500 D

Agrandire

Planche de bord (1960)

Agrandire
Planche de bord (1962)
Agrandire
Moteur 500 D
Agrandire
Réservoir 500 D
Agrandire
Toit ouvrant
Agrandire
Réservoir
Agrandire
Baguette AR
Agrandire
Compteur 500 D
Agrandire
Nuova 500
Agrandire
Eclairage 500 D
Agrandire
Face AV
Agrandire
Feux AV
Agrandire
Porte "suicide"
Agrandire
Roue 500 D
Agrandire
Toit ouvrant
Agrandire