Home
Histoire
Teintes
Numéros
Modèles
Technique
Galerie
Liens
Webmasters
E-mail
 

PIDENTIFICATION DE LA FIAT 500

TChaque Fiat 500 est identifiée par le numéro du moteur et par le numéro du châssis. Les numéros permettent d'abord à l'administration d'établir un titre de propriété mais aussi de pouvoir identifier le véhicule en cas de problème. L'identification de la voiture est utile également pour le constructeur en cas de commande de pièces de sorte que chaque pièce soit conforme au modèle. On retrouve les numéros frappés sur le moteur et sur le châssis mais aussi sur une plaquette dite "constructeur" située dans le compartiment avant.

Elle comprend le type de la voiture, le numéro de châssis, le numéro de pièces détachées et même le code couleur de la carrosserie (après 1970).

PIDENTIFICATION DE LA VOITURE




PPLAQUETTE CONSTRUCTEUR




 

 




PUne plaquette constructeur reprend en haut (IGM) le numéro d'homologation de la voiture. Pour la 500, le numéro est 3890 OM. Pour la 500 R, ce numéro est DGM 10965 OM.
Le type 110 F signifie qu'il s'agit d'une 500 F ou L. Le numéro de moteur n'est pas repris mais simplement son type (ici 110 F également). Enfin, le numéro de pièces détachées est repris.
Cette plaquette est antérieure à 1970 puisque n'apparaît pas le code couleur.





Une plaquette constructeur d'une 500 R. On note que le numéro d'homologation est différent. Cette version est identifiée en tant que 110 F versione II. De plus, le numéro moteur est siglé 126 A5.000.
Cette fois-ci, le code couleur apparaît en bas.

Vous pouvez retrouver tous les numéros de châssis classés année par année ainsi que les types des voitures sur les pages suivantes :

88888Les numéros de la Fiat 500

88888Les coloris de la Fiat 500


RETOUR